Pargny-sur-Saulx Réunion avec les Habitants, et l’ANDRA presse les choses!

11 Oct

SURSAUT SUR LA SAULX
Réunion d’information/concert le 11/09/2013
Avec Antoine GODINOT Hydrogéologue
et Les BURE HALEURS

Très vite après cela,
la commune vote le rachat du terrain…
Étrange? PAS VRAIMENT!

Affiche Pargny 11 11 2013

Comme nous l’avions promis aux habitants, nous sommes revenus le 11 septembre 2013 pour se réunir avec les gens du village, donner une information précise de ce qu’on connaissait déjà, mais aussi pour avoir quelques anecdotes et savoir quel était leur regard et leur niveau d’information.
Cela faisait suite à notre 1ère rencontre avec certains d’entre eux le 3 août 2013, date à laquelle nous avions également rencontré Mme le Maire et l’un de ses conseillers municipaux.

Détails du 3 août 2013

https://burehaleurs.wordpress.com/2013/08/27/sursaut-a-pargny-sur-saulx-sam-03-aout-2013/

IMG_3111
Collector : briquet de l’usine Orflam de Pargny
Offert par une habitante (fonctionne!)
C’est pour faire les pierres à briquet que l’usine Orflam
utilisait de la Monazite de Madagascar (importée par le CEA)
dont elle séparait chimiquement le Thorium radioactif
pour le larguer ensuite dans la nature sans précaution aucune

Étaient de la partie:

Antoine GODINOT qui se charge de toute la partie “informations techniques”
Gilles ROGE notre distillateur d’infos précises et éclairées sur le nucléaire
Michel MARIE du CEDRA
Françoise et Pierre, des Vigilants de Gondrecourt
– Deux amis à eux dont un élu
Piot Pépère et David musiciens militants des “Bure Haleurs”, pour animer la soirée en musique

Quelques habitants se sont déplacés, pas une foule mais c’était déjà bien:

le nucléaire suscite parfois des réactions pour le moins étranges….

On pense notamment à un client du bar le jour où nous annoncions la réunion qui a littéralement explosé, nous disant qu’il y en avait marre qu’on parle de ça, que c’était des cØ%§£ries les problèmes de radioactivité, qu’il était en bonne santé, et qu’en parler faisait peur aux gens et faisait baisser le prix des “baraques”.

N’empêche que l’étude sur les morts par cancers montre clairement un pic sur la commune (et encore c’est une étude TRÈS légère qui mériterait d’être approfondie). Et avec le nucléaire les sous sont encaissés et les problèmes ne surgissent que des décennies plus tard: c’est quand même génial comme truc non?

Patience cher habitant, c’est triste à dire mais… Patience!

Au départ on avait peur qu’il n’y ait personne, mais ils sont venus. VICTOIRE! (petite, mais victoire quand même)

Ouh j’allais oublier!
Nous avions omis de les prévenir, nous ne les avons pas vus, et pourtant ils étaient au rendez-vous… En toute discrétion! Ils nous suivent pratiquement à CHACUNE DE NOS SORTIES, nous prennent en PHOTO, nous demandent à chaque fois nos NOMS et CEUX DES AMIS qui nous accompagnent (ont-ils mauvaise mémoire?) et nos ADRESSES (pourtant ils ne sont encore jamais passés boire un coup!). Ce sont LES MEILLEURS FANS DES BURE HALEURS, ce sont…

… LES GENDARMES!

Ils comptaient les personnes depuis l’extérieur de la salle, dehors, dans le froid, sous la pluie. Oh les pauvres, SALE JOB qui leur est confié! (Parfois on s’excuse de les mettre dans des situations inconfortables)
On aurait su on leur aurait payé un bon café chaud!
Alors puisqu’ils vont lire ce blog, ce message est pour eux: la prochaine fois venez vous faire payer le café messieurs!

IMG_1704

20h Début de la Réunion

Antoine GODINOT prend les choses en main, avec professionalisme!

– Historique:

Les gens ont pu voir ce qui s’est passé et à quelles dates, car Antoine est un spécialiste des recherches et rien n’échappe à sa persévérance.

On remarque que (comme d’hab dans le nucléaire) ils étaient loin de savoir clairement ce qui se passe!

– Quels déchets, et où?

Le thorium présent à Pargny est très différent des déchets de transformation, c’est du minerai brut qui a un comportement particulier: une fois la particule isolée chimiquement elle recompose sa “chaîne d’éléments radioactifs” (solides et gaz) ce qui fait que pendant quelques décennies sa radioactivité augmente, avant de se stabiliser puis diminuer TRÈS doucement.

Les gens ne savaient pas, ils ne savaient RIEN du type de déchets auxquels ils ont affaire, ni du degré de danger qu’ils représentent.

Mme le MAIRE ABSENTE, aucun conseiller municipal: pourtant nous doutons qu’un seul d’entre eux soit au courant des caractéristiques particulières du thorium. Et pourtant ce sont eux qui doivent voter le rachat du terrain! Ça peut choquer, nous ne le sommes qu’à moitié, habitués à voir ce genre de “scénarios” dans le nucléaire.

Pour une énergie qui fait éclairer des lampadaires toute la nuit (avec l’argent public)
dans tout le pays on remarque que paradoxalement LA LUMIÈRE n’est JAMAIS DE MISE!

– Situation actuelle:
-> voir le lien “Détails du 3 août 2013” dans l’introduction de cet article

La “découverte” des déchets par l’ANDRA c’était en 1997. Nous sommes arrivés, comme nous l’avait dit Mme le Maire lorsque nous l’avions rencontrée le 3 août, vers la fin du processus. On invite (inCite?) la commune à racheter le terrain pour l’euro symbolique (donc devenir propriétaire des terrains contaminés et de la pollution) avec une promesse de venir en cas de problème “à vie”: il faut voir de la vie de quoi on parle, il n’est pas sûr du tout que ce soit de la durée de vie des déchets dont il est question!

Les élus semblent un peu perdus et désemparés face à une décision si lourde de conséquences, car ils ne semblent guère plus informés que les habitants. Et pourtant c’est à eux de voter le rachat

Tout le monde dans leur entourage politique semble pourtant d’accord pour qu’ils acceptent de prendre la propriété du terrain, que ce serait plus raisonnable et plus facile pour eux. C’est le même cas qu’à Bure tout le monde est d’accord!

Et pourtant l’être humain a une conscience, c’est cela qui doit les perturber dans leur choix.

Les habitants présents à la réunion comprennent bien sûr que la commune n’a AUCUN INTÉRÊT à racheter ces terres souillées pour une éternité, le seul intérêt est financier et politique. Certaines réactions sont même assez tranchées.

– Possibilités:

Ce sont les élus qui ont le pouvoir de choisir, et les habitants se sentent impuissants devant la décision qui doit être prise, toutefois il est possible de créer une association avec les gens du village pour matérialiser officiellement cette opposition, et tenter de peser dans la balance. Ils sont d’accord, aussi nous fixons une date ensemble pour se rencontrer de nouveau le 11 octobre 2013 afin de mettre tout cela en place.

Peu de temps après la donne change…

On a remarqué que ce qu’on fait à Pargny sur Saulx provoque des réactions du côté des responsables du site: déjà à l’occasion de notre arrivée au village pour le Halage du Débat de juillet 2013, des grilles sécurisant l’entrée avaient été posées le matin même.

IMG_2024

Mme le maire ne nous avait pas caché le 3 août que l’ANDRA semblait pressée de voir les choses aboutir rapidement sur un rachat du terrain pour 1€ par la commune.

Eh bien, ça n’a pas traîné!

Peu de temps après cette réunion du 11 septembre, le conseil municipal a voté….

Et il a choisi de racheter le terrain, comme le souhaitait l’ANDRA! Avec 10 voix pour et 1 seule voix contre! (quelques abstentions)

IMG_1699

Étrange, comment est-ce possible?

La commune prend alors la propriété d’un site contaminé par des déchets radioactifs, ce qui est largement au-delà des compétences d’une collectivité territoriale, alors que l’organisme national censé gérer ces choses-là, j’ai nommé l’ANDRA, se défausse de cette propriété.

Question double:

Quel est l’intérêt pour la commune d’acquérir un tel site contaminé, et quel est l’intérêt de l’ANDRA de se débarrasser de cette propriété?

Je laisse à votre sagacité le soin de trouver votre réponse à ces questions !

Shadok

Conclusion

Devant un tel vote, pratiquement à l’unanimité, qui aboutit à quelque-chose de somme toute plutôt intriguant, nous ne pouvons que penser qu’il y a comme anguille sous roche!

Nous retournons voir les habitants le 11 octobre malgré cela, car quoiqu’il arrive nous ne baisserons pas les bras:

Nous serons vainqueurs ou vaincus

Mais nous ne fuirons pas

C’est ça être Celte!

Carnyx3
Le CARNYX, sorte de Didjeridoo Celte
utilisé pour sonner le rassemblement des troupes,
et par là destabiliser ceux qui agissent contre la Terre-Mère!

Advertisements

One Response to “Pargny-sur-Saulx Réunion avec les Habitants, et l’ANDRA presse les choses!”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: